Celestial Stars

Bienvenue Invité, amuses-toi bien aujourd'hui et fais de ton mieux! ♪
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « White Sorrow. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: « White Sorrow. »   Lun 16 Mai - 12:43


    Elle tendit la patte et attrapa la mission qui était accrochée sur le panneau. October et April étaient dans le quartier général des Red Raw Rippers, la guilde qu’ils venaient à peine d’intégrer. Afin de se faire bien voir, ils voulaient commencer rapidement leurs quêtes dans les donjons. Même s’ils ne savaient absolument pas comment s’y prendre, ils savaient qu’ils allaient pouvoir inventer quelques petits trucs le moment venu, quitte à se ramasser une grosse baffe et faire attention la prochaine fois. À vrai dire, ils n’avaient aucune idée dans quoi ils s’aventuraient et c’était peut-être là qu’ils crépitaient d’envie de découvrir, justement. Alors que d’autres Pokémon prenaient des missions d’un rang bien plus élevé que le leur, April lu la mission qu’ils allaient effectuer à son camarade Salamèche.

    [justify]Ah... J'ai voulu prouver à une amie Germignon que j'étais capable de traverser la Banquise, mais il fait trop froid... Je suis totalement gelé sur place, venez me porter secours avant qu'il ne soit trop tard...
    ••••RANG D ; 10 PC
    Banquise


    Un Macronium avait besoin d’aide… A la Banquise. De nom, on pouvait de suite comprendre qu’il s’agissait d’un donjon dans lequel vivaient des Pokémon de type glace. Bien. Comme Givrali était de ce type également et que Salamèche pouvait faire des ravages en fondant toute brique de glace s’imposant devant lui, ils étaient peut-être aptes à effectuer cette demande avant qu’en effet, il ne soit trop tard. Depuis combien de temps attendait-il déjà ? Longtemps ? Pour avoir demandé de l’aide, très certainement, oui… April rangea la feuille de mission dans le sac que portait October et elle lui fit un signe de la tête.

    « Prêt ? »

    La salamandre hocha la tête pour acquiescer et ils allèrent se renseigner pour savoir où se trouvait l’endroit exact de ce donjon ainsi que ses caractéristiques. Car après tout, un minimum de précautions n’était pas de refus. En posant des questions, ils apprirent que la Banquise était presque à l’autre bout du monde. Eux dont leur base était sur une petite île, il fallait arriver sur d’autres terres, marcher vers le sud-est pendant un bon moment et, enfin, ils arrivaient près d’une extrémité qu’était la Banquise. La route allait être longue, mais ils étaient prêts à exécuter les ordres qu’on leur imposait, si toutefois ces ordres respectaient l’équipe elle-même. Sortant un léger soupir de ses lèvres, Givrali entraina Salamèche et ils se dirigèrent en direction du donjon où Macronium les attendait.

    • • •

    La Banquise. Effectivement, elle portait bien son nom. Après avoir eu recours à l’aide de certains Pokémon pour arriver plus vite à leur lieu de destination, ils étaient arrivés pas trop essoufflés à l’endroit où commençait leur première aventure. Il y a trois jours, ils vagabondaient encore n’importe où à la recherche d’un but… Aujourd’hui, ils allaient sauver un Pokémon qui avait besoin d’aide. Ils formaient une équipe de secours, l’équipe Oblivion. October et April mangèrent une dernière baie avant de tenter de marcher sur le sol glacé de cet endroit. Ils glissaient plus qu’ils ne marchaient, mais ils n’avaient pas trop le choix. Givrali était dans son élément et pouvait sautiller sur les blocs de glace, seulement Salamèche avait un peu plus de peine… Surtout qu’il y avait de l’eau en-dessous et qu’il ne fallait absolument pas qu’il tombe. Il n’aimait pas l’eau, tout comme les autres Pokémon de sa race. L’eau, sa pire ennemie.

    « Courage… »

    April tentait de l’aider, mais ce n’était pas très fluctuant. Elle préféra le laisser faire et il commença petit-à-petit à attraper une certaine technique pour marcher d’un bloc à l’autre sans perdre trop d’équilibre et devoir s’arrêter à chaque fois. Etonnamment, il n’y avait pas beaucoup de Pokémon qui les attaquait. Aucun, même, pour le moment. Tant mieux, cela était un problème en moins. Mais le souci principal était de retrouver Macronium et, pour l’instant, ils n’avaient aucune trace de lui. Quelle idée de vouloir se la jouer devant des Germignon, aussi… Enfin, bon, là n’était pas le problème. Il fallait surtout qu’ils se concentrent sur leur pas et qu’ils avancent afin d’entendre quelque chose ou d’apercevoir une silhouette.

    « Ici ! »

    Salamèche paru enthousiaste en voyant une ombre couchée sur un bloc de glace. Rapidement, ils s’approchèrent mais se rendirent très vite compte qu’il ne s’agissait pas du tout d’un Macronium. Au contraire, il s’agissait d’un Marcacrin qui dormait là. Sauf qu’en entendant le bruit que faisaient les deux coéquipiers, il se réveilla… Et malgré son air toujours fatigué et son petit corps, c’était un Pokémon redoutable, surtout s’il appelait sa famille… Les Cochignon. Mais ne parlons pas de malheur, quoi qu’ils en vivent un en cet instant précis. Voyant les intrus dans le donjon, il envoya d’abord une attaque Boue-Bombe qui fit glisser Salamèche près de l’eau, avant que Givrali ne le rattrape d’un coup de dents dans son foulard. Elle le ramena très vite sur la glace avant de le regarder droit dans les yeux.

    « Qu’est-c’que tu fous ? Envoie des flammes, il va fondre ! »

    October, légèrement déstabilisé par le fait d’avoir failli tomber dans l’eau, s’exécuta en voyant que la situation n’était pas la meilleure qu’il soit. Ouvrant la gueule, il cracha un Lance-Flamme qui carbonisa totalement le pauvre Marcacrin qui était un Pokémon qui résistait mal aux attaques Feu… N’était pas achevé par la simple attaque du Salamèche, Givrali en rajouta une couche en venant le mordre d’un grand coup alors tenta une charge en même temps. April s’en mangea dans les dents, mais l’ennemi en avait pris un bon coup aussi et il avait été vaincu. Saignant passablement de la joue, la petite Givrali s’essuya avec sa patte alors que Salamèche tentait de lui mettre un bandage qui ne servait à rien.

    « Merci, mais laisse. C’est pas grave. On a quelque chose de plus important à faire là. »

    Effectivement, il fallait à tout prix qu’ils s’occupent de Macronium. Marchant encore et encore avant de trouver ledit Pokémon, ils s’accroupirent près de lui pour l’entendre dire qu’il avait beaucoup trop froid. Cela se voyait. Ses feuilles commençaient à geler et son corps lui-même commençait à héberger des morceaux de glace. Il grelottait. C’était le moment ou jamais… Sachant que son rôle était de le réchauffer, Salamèche envoya quelques petites flammes qui ressemblaient plus à de la buée autour de son corps, afin qu’il sente une chaleur monter en lui. C’était un peu comme un bain de vapeur, il produisait de la fumée chaude et, lentement, Macronium pouvait à nouveau sentir ses membres et même se lever pour tenir debout.

    « Ca va ? »

    Il hocha la tête, il avait presque les larmes aux yeux. S’ils avaient attendu un peu plus longtemps, on ne savait pas ce qui serait arrivé. Mais ils étaient arrivés à temps et c’était l’essentiel. Malgré ses efforts pour tenter de marcher seul, Salamèche et Givrali l’aidèrent en le soutenant, en le protégeant aussi de toute attaque qui pourrait surgir de n’importe où. C’était donc cela, sauver les Pokémon ? C’était… Enrichissant. Peut-être. April n’arrivait pas trop à décrire le sentiment qu’elle éprouvait, mais lorsque Macronium les remerciait, une sorte de plaisir montait en elle, comme si avoir effectué une bonne action la rendait plus heureuse elle que le Pokémon en question. Ce dont elle était certaine, c’est qu’elle n’allait pas s’arrêter là…

Revenir en haut Aller en bas
 

« White Sorrow. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Celestial Stars :: Zone de RPG :: Donjons :: Banquise-